Il était une fois Pleurette, une histoire d’amour. L'amour des bons produits, des bonnes pratiques de production, de la terre et de ses habitants.


En 2012, Jurgen entend parler d'une fabuleuse idée, le marc de café peur produire de délicieux champignons à manger. L'idée date de 2008 et est issue de l'Economie Bleue. Il se forme dans cette nouvelle approche économique et sociale durant deux ans. Entre temps, il commence des tests de culture à la maison et en 2013 de délicieux pleurotes apparaissent...

Jurgen suit une formation pratique chez Gandazwam en même temps que les amis de Permafungi. En 2014, il organise la deuxième rencontre du réseau européen de cultivateurs de champignons sur résidus organiques à l'Université Catholique de Louvain (Belgique) en présence d'une des spécialistes mondiales référent de la fondation ZERI.




Une belle histoire commence
par de belles rencontres...


Gabrielle, rencontrée aux études en 2014, voyage avec lui pour découvrir les initiatives de développement durable socialement innovantes. Ils visitent plusieurs projets amis Hollandais.

Ils rencontrent également plusieurs personnes lors d'ateliers au World Forum de Lille en octobre 2014 et c'est ainsi que 9 citoyens se sont réunis dans le café du même nom. Ça y est, le projet est lancé ! Ils se lancent un pari fou, construire un labo dans le garage de la mamie de Gabrielle pour fabriquer des kits de culture à domicile sur marc de café pour les fêtes de fin d'année.

Les graphistes Adrien, Fanny et Gaël entrent en piste et Pleurette à sa carte d'identité visuelle.

Aujourd’hui, tous ensemble nous partageons l’évolution du projet et cette belle aventure avec la communauté.

Et l'évolution est importante. Pleurette fabrique et distribue toujours ses kits sur marc de café et bientôt sur d'autres résidus organiques. Mais surtout, elle cultive de délicieux champignons dans des containers maritimes recyclés en champignonnière sur le Marché d'Intérêt National de Lomme (cœur logistique des produits frais du Nord de France) ainsi qu'à 12 mètres de profondeur dans les catiches de Faches-Thumesnil, anciennes carrières de pierre. Plein d'autres projets sont en cours d'études...


Cette histoire est une histoire d'amour, l'amour du bien manger, de notre planète, de nos enfants et de toutes les personnes faisant partie du projet, de celles qui gravitent autour ainsi que de tout ceux qui aimeront Pleurette !