Sans le savoir, les Lillois vivaient à côté d'une vraie mine d'or... noir. Avec leur projet «Pleurette», deux jeunes entrepreneurs de l'Eurométropole ont lancé depuis plusieurs semaines une collecte de marc de café destiné à cultiver des pleurotes.

Partagez

Les commentaires sont fermés.